CLASSIC RALLY ASSOCIATION

Réf.98/09/03

RALLYE VERSAILLES-MARRAKECH :

UNE PORSCHE 356 DE 1964, VAINQUEUR DE CE DÉFI.

cra16.jpg (12707 octets)

Le Rallye Versailles-Marrakech s’est achevé, le 13 septembre, après dix jours de course. Il a mené les concurrents à travers la France, l’Espagne et le Maroc. Le départ de cette aventure avait été donné le 5 septembre dernier, devant les grilles du Château de Versailles. Monsieur Etienne Pinte, député-maire de Versailles, avait donné le coup d’envoi et encouragé tous les équipages.

Une fois de plus, le parcours tracé par Philip Young a enthousiasmé les participants. Du Massif Central à l’Atlas, ils ont pu découvrir en l’espace de 10 jours, les Causses, le pays Cathare, l’Andorre, l’Espagne, Gibraltar, le Maroc, le Sahara...

 

Tous sauf 5 étaient à l’arrivée !

Cent dix voitures étaient au départ. Parmi elles, 5 ne sont pas allées jusqu’au bout de l’aventure, et 14 n’ont pas été classées. C’est l’équipage anglo-saxon de la Porsche 356 SC, John Buffum / Neil Wilson, qui a remporté ce défi mécanique et sportif. Bert Dolk et Rob van der Valk sur leur Volvo 122 S Amazone de 1965, sont arrivés seconds à seulement 1 minute 30 secondes des premiers. Les vainqueurs de la catégorie "Vétérans", voitures d’avant guerre, sont les Anglais, Paul Carter et Heather Milne Taylor sur une Bentley Tourer de 1929. A noter qu’ils sont arrivés troisièmes au classement général. Une belle performance pour une voiture qui date de 1929 !

 

Des étapes pittoresques et variées

Lors de la sixième étape, entre Ifrane et Erfoud, les conducteurs ont parcouru 440 km.

Il se sont d’abord glissés au coeur d’un cratère, avant d’emprunter, un peu plus loin, le tunnel du légionnaire, ainsi nommé parce qu’il fut creusé par la Légion étrangère. Enfin, les voitures se sont faufilées dans les gorges du Ziz. Mais la journée n’était pas terminée pour eux... le Sahara les attendait : une boucle de 72 km dans le désert avant de revenir à Erfoud pour la nuit.

Septième étape : 466 km entre Erfoud et Ouarzazate

Au loin, des campements de berbères avec leurs dromadaires affalés dans le sable brûlant... Un paysage dont les concurrents se souviendront longtemps. Ensuite, une spéciale chronométrée, bien sûr, de 44 km, dans un désert de pierres. Les participants ont atteint finalement Ouarzazate, lieu de tournage du mythique "Lawrence d’Arabie" !

Huitième étape : 204 km entre Ouarzazate et Marrakech

Cette étape a débuté par l’ascension des montagnes du Haut Atlas. Les concurrents se sont ensuite frayés un passage dans les gorges de Tizi-n-Tichka. Puis un après-midi libre bien mérité, pour flâner dans les souks de Marrakech en évitant de tomber sous le charme des charmeurs de serpents...

Neuvième étape : 527 km entre Marrakech et Ifrane

Ce fut la plus longue étape marocaine. Elle a mené les concurrents, dans un paysage de verdure apaisant, jusqu’à Ifrane.

Enfin, dernière étape : 331 km entre Ifrane et Tanger

Une étape de liaison qui a permis de conduire les voitures jusqu’au port de Tanger d’où elle sont reparties pour les quatre coins du monde.

 

Rendez-vous pour le Tour du Monde de l’an 2000 !

Petite déception, malgré tout, la seule concurrente française, Madame Bouvier Noor, a dû abandonner. Sa Mercedes 250 SE Cabriolet a été victime d’une casse moteur à Erfoud. Cette passionnée n’aura pas atteint Marrakech, mais compte bien se rattraper lors du Rallye Tour du Monde en 80 jours de l’An 2000 ! Un doux rêve carressé par Jules Vernes, et que Philip Young va transformer en réalité pour les concurrents qui auront la chance de courrir ce rallye en l’an 2000 au volant de leur bolide préféré.

 

Les dix premiers arrivés à Marrakech :
leur voiture et leurs pénalités totales
 
- n° 1 - voiture 39 : John Buffum / Neil Wilson
Porsche 356 SC de 1964 - 1mn16
 
- n° 2 - voiture 61 : Bert Dolk / Rob van der Valk
Volvo 122 S de 1965 - 2mn46
 
- n° 3 - voiture 1 : Paul Carter / Heather Milne -Taylor
Bentley Tourer de 1929 - 3mn31*
 
- n° 4 - voiture 74 : Marc Tipping / Tony Jolly
MGB Roadster de 1965 - 4mn39
 
- n° 5 - voiture70 : Michael Darcey / Steve Hutchinson
MGB GT Sebring (ex-works) - 4mn49
 
- n° 6 - voiture 69 : Ron Gammons / Robert Ellis
MGB Roadster de 1965 - 6mn03
 
- n° 7 - voiture 54 : Roger Byford / Maggi Byford
Austin Healey 3000 Mkll de 1962 - 6mn23
 
- n° 8 - voiture 52 : Alastair Caldwell / Sandra Deumel
Mercedes 220 SEb Cabriolet - 7mn12
 
- n° 9 - voiture 21 : Nigel Broderick / Paula Broderick
Porsche 356 Super 90 de 1962 - 8mn14
 
- n° 10 - voiture 24 : Freddie Giles / Janet Giles
MGA 1600 de 1960 - 8mn15

 

* : la voiture n°1 est arrivée en troisième position, mais aussi première au classement de la catégorie "Vétérants".

 

Contact Presse

IRIS Conseil
Christine Arnal
44, rue de Varenne 75007 Paris
Tél: 01 45 44 04 21 & Fax: 01 45 44 18 14

E-mail: c.arnal@iris-conseil.net & Site: http://www.iris-conseil.net

 

RETOUR A LA PAGE PRECEDENTE